• Transformation_R
  • Transformation_R
  • Transformation_R
  • Transformation_R
  • Transformation_R
  • Transformation_R
  • Transformation_R
  • Transformation_R
  • Transformation_R

Transformation_R

  • Projet : Transformation d’une habitation unifamiliale existante
  • Situation : Hognoul (Awans)
  • Système constructif : Construction traditionnelle
  • Performance énergétique : Isolation complète - VMC - étanchéité à l'air
  • Etat d'avancement : En cours de réalisation

Le projet consiste en la transformation d’une habitation unifamiliale existante datant de 1978 afin de la moderniser et d’optimaliser son volume, sans augmentation de celui-ci.
Seule la « peau » extérieure sera transformée tandis que l’organisation intérieure sera entièrement revue afin d’offrir une spatialité plus actuelle (espaces ouverts, apports solaires,…).

La façade arrière est orientée plein sud et est également tournée vers le jardin.
Par conséquent, l’habitation sera dorénavant organisée afin de profiter au maximum des ouvertures créées sur cette façade et la terrasse sera réimplantée de ce côté, accessible depuis le séjour, et profitera de l’orientation sud.

Le séjour (salon, salle-à-manger, cuisine) s’organisera comme un espace unique entièrement ouvert, les baies projetées apporteront chaleur, lumière et vues en fonction des différentes orientations.

En effet, l’intention des demandeurs est d’isoler l’entièreté de l’habitation afin de la rendre la plus efficace possible énergétiquement, de manière à améliorer le confort thermique et mieux répondre aux exigences actuelles.
Cette intervention aura également pour effet de moderniser l’ensemble.
Le volume sera traité comme une seule unité et sera bardé d’ardoises gris moyen à foncé, posées horizontalement, afin de donner un aspect monolithique à l’habitation tout en conservant une structure et un relief dans le revêtement de parement.
Des intégrations en bois ajouré de ton naturel (cèdre non traité) ramèneront une certaine chaleur au parement et souligneront les entrées et les ensembles vitrés créés.

L’idée est d’unifier toitures et façades dans le même matériau afin de réinterpréter l’architecture des habitations voisines et de l’habitation à transformer, comportant des versants de toiture très présents et descendant très bas au niveau des façades.
Les lucarnes seront également rhabillées en zinc de même teinte que les ardoises afin de se noyer dans l’ensemble des toitures.

Le bardage rapporté en ardoises a notamment été envisagé afin de permettre une isolation complète et continue des façades existantes, sans devoir intégrer de nouvelles fondations au niveau des murs extérieurs, une fois le parement existant en briques démonté.

Les baies existantes sont en partie conservées, mais les façades seront néanmoins redessinées de manière à s’harmoniser avec le nouveau style de l’habitation. Les deux changements majeurs, matérialisé par de nouvelles grandes baies vitrées, se trouvent au niveau de l’entrée et sur la façade sud du bâtiment.