• Centre de formation_C
  • Centre de formation_C
  • Centre de formation_C
  • Centre de formation_C
  • Centre de formation_C
  • Centre de formation_C

Centre de formation_C

  • Projet : Construction d’un centre de formation « Construform » en collaboration avec l’Atelier Urbanisme, de Rénovation et d’Architecture à Liège (AURAL)
  • Situation : Grâce-Hollogne
  • Système constructif : Construction traditionnelle + structure industrielle en béton
  • Performance énergétique : Bâtiment basse énergie - Exigences 2018
  • Etat d'avancement : A l'étude

Le projet consiste en la construction d’un centre de compétence Construform à Grâce-Hollogne. Le bâtiment s’implante dans la continuité du centre existant, afin de créer un front bâti continu le long de la rue de Wallonie.
Les volumes et matériaux sont en harmonie avec les bâtiments existants sur la parcelle et plus globalement dans le zoning industriel.

L’ensemble de l’implantation est une réponse à l’organisation interne du bâtiment, qui se veut polyvalente, permettant de séparer clairement les fonctions et de les mettre facilement en relation lorsque cela est nécessaire. L’intégration du bâtiment dans la continuité des entités existantes est également un facteur primordial afin de s’intégrer dans l’ensemble du site, tant au niveau architectural que fonctionnel.

L’implantation témoigne aussi de la recherche de performances énergétiques élevées ainsi que des vues et de la recherche de lumière naturelle de qualité dans un maximum de locaux.

Le bâtiment est composé de deux volumes distincts, s’articulant autour de l’entrée et rendant lisibles les différentes fonctions. Cette articulation est accentuée par l’oblique qui traduit l’auditoire, invitant ainsi les occupants à se diriger vers le patio d’entrée. La mise en évidence de l’entrée se poursuit dans les aménagements extérieurs au bâtiment.

Le patio d’entrée donne accès à toutes les fonctions : les classes (à l’étage), l’auditorium, l’administration pour laquelle une entrée indépendante est aussi prévue et les différents ateliers.

Au rez-de-chaussée, le hall d’entrée se veut un lieu de rencontre, faisant le lien entre les différentes parties du programme (administration, auditoire, classes, ateliers,…).
La communication verticale sera assurée par un ascenseur desservant les deux niveaux (accessibilité PMR) ainsi que par un escalier principal.
La lecture de la façade avant, passant d’un volume à deux niveaux à un rez-de-chaussée unique côté droit, permet la transition entre les gabarits existants du centre, plus imposants, et ceux des habitations voisines, situées du côté droit de la parcelle.

Les matériaux mis en œuvre et le langage formel restent sobres afin de s’intégrer dans le site tout en assurant la visibilité indispensable du bâtiment au niveau de la façade avant.
Le rez-de-chaussée de la partie administrative et les ateliers situés en zone arrière sont habillés de panneaux préfabriqués en béton brut afin de permettre une harmonisation entre les différentes parties du bâtiment. Le volume de l’étage, permettant l’articulation des deux zones (administration et ateliers), reçoit lui un revêtement métallique afin d’offrir une continuité dans la façade générale du site composé des différents centre de formation, tout en marquant l’entrée propre au bâtiment par le porte-à-faux situé au-dessus de l’entrée.
Les classes sont orientées Sud-Ouest et Sud-Est afin de profiter au maximum des gains solaires (des dispositifs de protection destinés à éviter les surchauffes en été sont prévus). L’orientation sud reste en effet la plus efficace en termes d’économie d’énergie.
Les ateliers sont positionnés au nord : jouant le rôle de volumes tampons, ils offrent une protection supplémentaire pour le reste du bâtiment dans lequel les exigences thermiques sont plus élevées. Sur la toiture des différents ateliers, des lanterneaux sont prévus pour permettre des apports de lumière naturelle.

Le parking, les circulations et le nouvel accès sécurisé sont construits dans la continuité du parking existant afin de faciliter un accès et une circulation intuitive depuis la rue tout en ménageant des espaces fonctionnels en partie arrière du bâtiment.
Les zones de stationnement sont intégrées dans l’aménagement paysager. Elles sont implantées en bordure du site de façon à laisser un maximum de place aux espaces verts et aux circulations piétonnes.

Un maximum de plantations et d’espaces verts sont maintenus autour du bâtiment et en périphérie du site pour réaliser la transition avec la voirie et les parcelles environnantes.
Des cheminements piétons sont clairement définis et sécurisés pour permettre des connexions entre les différentes entités.