• Habitation F-D
  • Habitation F-D
  • Habitation F-D
  • Habitation F-D
  • Habitation F-D
  • Habitation F-D
  • Habitation F-D
  • Habitation F-D

Habitation F-D

  • Projet : Habitation unifamiliale
  • Situation : Aineffe
  • Système constructif : Construction traditionnelle
  • Performance énergétique : K31 – PAC – VMC – Etanchéité à l’air
  • Etat d'avancement : Réalisé en 2014

Ce projet d’habitation a été étudié en parallèle au projet de construction de l’habitation située sur le terrain voisin.

Le défi à relever était double, faire correspondre les deux habitations par rapport aux contraintes urbanistiques imposées par l’administration, notamment, quant à la volumétrie et au choix de la brique qui devaient être identiques, tout en y intégrant les volontés et la personnalité de chacun des maîtres de l’ouvrage.
L’implantation des deux habitations a également été étudiée pour que chacun puisse bénéficier d’un maximum d’ensoleillement et de vues sur le paysage environnant.

Vu la disposition de la parcelle tout en longueur, l’habitation s’est naturellement implantée perpendiculairement à la rue, mais, plus en retrait que l’habitation voisine, afin de bénéficier de l’orientation sud-ouest et de la vue dégagée sur l’environnement. Un volume latéral en bardage bois marque l’entrée de l’habitation, abritée sous le porte-à-faux de l’étage.

L’organisation de l’habitation permet à l’espace de vie du rez-de-chaussée, entièrement ouvert, de profiter des différentes orientations et vues sur le paysage.
Les chambres sont également tournées vers le jardin et l’Ouest, tandis que les pièces de circulation ont naturellement pris place le long de la plus longue façade, au Nord-Est.

Le projet a une volumétrie sobre et un gabarit en harmonie au cadre bâti existant. Le volume principal est composé d’une toiture à deux versants, alors qu’une toiture plate est envisagée pour le volume secondaire, en bardage bois.
Afin de correspondre aux matériaux utilisés dans la région, de la brique a été choisie pour le parement du volume principal, tandis qu’un travail particulier sur le traitement des ouvertures et le bardage bois apportent une horizontalité dans la lecture des façades.

Afin de limiter les consommations d’énergie, une isolation complète de l’habitation, une étanchéité à l’air soignée, un système de ventilation à récupération de chaleur (VMC), un chauffage par pompe à chaleur et la récupération des eaux de pluie ont été installés.
L’installation future de panneaux photovoltaïques permettrait de diminuer davantage la consommation d’énergie.

 

Photographies © François Brix