• Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H
  • Logements_H

Logements_H

  • Projet : Réhabilitation d’une ancienne ferronnerie en deux logements
  • Situation : Clermont
  • Système constructif : Construction traditionnelle
  • Performance énergétique : Isolation complète – VMC – Etanchéité à l’air
  • Etat d'avancement : Réalisé en 2016

Le projet consiste en la transformation d’un ancien atelier de ferronnerie en 2 habitations mitoyennes avec accès indépendant pour chaque maison.

Les bases de réflexion du projet pour l’élaboration de celui-ci sont directement induites par la volonté du maître de l’ouvrage de créer deux habitations de qualité, sur base d’accès séparés existants, en répondant aux exigences actuelles en termes d’énergie.
L’ancienne ferronnerie se composant de deux volumes séparés verticalement sur toute leur hauteur, l’idée est de créer deux habitations mitoyennes, séparées par ce mur.
Chaque habitation est composée d’un séjour avec cuisine ouverte au rez-de-chaussée, d’une chambre, salle de bain et buanderie au 1er étage et d’une chambre mansardée au 2ème étage.
Le jardin est divisé en deux, dans l’axe du mur de séparation du bâtiment, afin de permettre une utilisation indépendante de celui-ci pour chaque habitation.

L‘intention architecturale est de préserver au maximum l’identité du bâtiment tout en utilisant des matériaux bruts, s’alliant au style industriel du bâtiment existant (bardage en ardoises, briques apparentes sablées sur certains murs intérieurs, béton lissé, escaliers métalliques, forge et poulies conservées dans l’habitation de droite,…).

La façade avant du bâtiment est conservée afin de préserver le caractère de celle-ci, mais sera sablée et rejointoyée afin de remettre en valeur l’intérieur de la cour.
L’isolation de cette façade est, par conséquent, réalisée par l’intérieur.
Pour le pignon mitoyen et la façade arrière, l’isolation est réalisée par l’extérieur, et protégée par un bardage en ardoises de teinte gris-clair, s’alliant au style industriel souhaité.
Pour ces deux façades, les baies existantes sont au maximum conservées, quand elles permettent de répondre à la nouvelle organisation intérieure.
Les nouvelles baies sont créées dans le même langage que les baies existantes.
Les châssis sont remplacés par des châssis performants en aluminium, laqués dans une teinte similaire au bardage en ardoises.

Afin de s’inscrire dans une démarche de développement durable, une isolation complète du bâtiment est envisagée (sols, façades, toitures, châssis,…). Une étanchéité à l’air particulièrement soignée, un système de chauffage à basse température et l’installation d’un système de ventilation à récupération de chaleur (VMC) permettent de réduire davantage la consommation d’énergie.

 

Photographies © François Brix